top of page
  • Photo du rédacteurChristian

Etape 7: Sens - Villeneuve sur Yonne

Les pieds soignés, enturbannés ont bien voulu rentrer dans la chaussure... ça repart donc pour un tour !

Hier, j'ai appelé ma logeuse de ce soir pour confirmer mon arrivée. elle m'a longuement parlé du chemin et m'a conseillé de ne pas suivre le chemin indiqué par l'association mais de longer l'Yonne en suivant le chemin de hallage. Soit c'est plus monotone mais c'est surtout plus plat et aussi protégé par une végétation luxuriante. Ce n'est pas toujours le cas sur les chemin de hallage qui doivent être dégagés pour permettre le hallage.

Bien m'en a pris. Je ne l'ai pas regretté. D'une part parce que j'ai le sentiment que mon ami Gérald et ses complices se font un malin plaisir à complexifier le chemin là où il pourrait être plus simple... n'est-ce pas, Gérald ? Et puis surtout parce que la proximité de l'eau m'est apaisante. De plus pas de souci pour s'arrêter, il y a des retenues d'eau régulièrement sur le cours de l'Yonne pour réguler le flux et donc des structures ponctuelles qui permettent de poser, recharger la gourde et se sustenter parfois.

De plus, cerise sur le gâteau, le parcours est plus court. Ce ui fait que j'arrive très tôt chez Michèle, ma logeuse du soir. Elle m'accueille, me montre mes appartements et je peux me délester de mes chaussures et soigner à nouveau mes pieds. toujours pas très joli, encore 2 ongles arrachés ce soir. A ce rythme, ils vont tous y passer avant l'arrivée. Mais dans un sens, c'est mieux que de devoir souffrir d'ampoules et d'ongles flottants et frottant dans la chaussure.

Je m'allonge pour une bonne sieste en attendant l'appel du diner vers 19h.

Après ce repos, je suis bien décidé à rentrer au plus vite, aussi, je regarde sur Internet la meilleure option. Finalement, je me décide pour une alternative mi chèvre, mi choux: demain je marche jusqu'à Joigny comme prévu dans l'étape et je fini la journée en ralliant Auxerre par le train. Cela me fait sauter une étape et surtout préserve mes orteils.

Hop... j'entends le signal du diner. Je descends et Michèle qui m'a préparé un bon repas m'installe à table. Nous passons le repas à discuter de la vie. C'est la chaleur de ces partages qui font la richesse du chemin. Je remonte me coucher pour une bonne nuit avant une étape assez longue sommes toute.

Bonne nuit et à demain !!




5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


Post: Blog2 Post
bottom of page