top of page
  • Photo du rédacteurChristian

Etape 5: Ville Saint Jacques - Champigny

Encore une belle journée en perspective. Soleil et même un peu de chaleur à la clé. Je démarre ma journée par un bon petit déjeuner comme on en trouve dans les bonnes chambres d'hôtes. Copieux à souhait. Je déjeune avec un jeune homme et son père qui se préparent pour un concourt de golf dans le coin. Je pense comprendre que le papa est le coach et le sportif, l'enfant... Il a l'air assez cool et sur de son coup. Tant mieux pour lui. J'en profite pour glaner quelques conseils sur le soin des petits bobos musculaires. une huile essentielle de plus à caser dans mon barda...

Départ vers 8h et immédiatement... les champs ! que je ne quitterais pas de la journée. En fait, sur une grande partie, le chemin suit un aqueduc qui traverse les champs. Régulièrement, il faut monter et descendre au gré de la topologie de cet ouvrage d'art. Il a l'air assez ancien.

Le problème principal est que le chemin n'est pas débroussaillé. J'ai compris plus tard que l'entreprise en charge de l'entretien de l'aqueduc refuse de tailler herbe et arbustes pour préserver la biodiversité... Si bien que sur certaines portions, l'herbe arrive à la taille et bien sur, le matin ou après une pluie, on est vite trempé. Bizarrement c'est plutôt bien pour es pieds qui du coup se retrouvent baignés dans un peu d'eau. Pas sur que ce soit très hygiénique mais pour le confort, c'est pas mal. J'avais déjà remarqué cela l'an passé lorsque j'avais les pieds qui brulaient suite à une longue marche sur de l'asphalte, la pluie adoucit la douleur... Et bien là c'est pareil! cool...

Bon enfin, la fin du parcours s'annonce, j'arrive en vue de Champigny. Enfin c'est ce que je crois parce que je me suis encore fourvoyé sur le lieu exact de mon logement. Il n'y a pas pléthore d'hébergement sur Champigny. Je n'ai trouvé qu'un hôtel libre... à la sortie du village, sur la route de Sens... mais la sortie du village est loin, au moins à 3km. J'avais pas prévu ça !! C'est un Routier. Rustique mais propre. J'arrive à me faire servir une boisson et me faire préparer un sandwich pour le soir et un petit déjeuner pour le lendemain matin. Il faut dire que nous sommes Vendredi soir, veille d'un week-end de 8 mai. Donc le Routier, il est fermé dès ce soir !

Je monte vite dans ma chambre et déchausse... c'est vraiment pas joli, joli,... Mes pauvres pieds ont macérés toute la journée et il me faut rapidement désinfecter tout ça avec une bonne dose de daquin. Je laisse ensuite sécher à l'ai libre. Pour information, un autre ongle d'orteil me la joue "solo" et je suis obligé encore une fois de le retirer en forçant un peu... là ça pique bien !!

Sieste, réveil, diner, sommeil... le programme est d'un banal !!

Demain si tout va bien je remets les chaussures, si je n'y arrive pas, je rentre à la maison !

A demain si vous le coulez bien ...





10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


Post: Blog2 Post
bottom of page