top of page
  • Photo du rédacteurChristian

Etape 39: Moliets et Maa - Capbreton


Ouh là, déjà réveillé ? Il faut dire que je me suis vite endormi hier soir. Il est à peine 6h et déjà me voilà sur le pont. Je fais mon paquetage, file à la salle de bain prendre une douche froide pour finir de me réveiller et m’habille. Tout cela sans faire de bruit pour ne pas réveiller la maisonnée. Ensuite, je descends à la cuisine prendre un café et un fruit avant de m’éclipser pour une longue journée. Il est à peine 7h10 lorsque je mets Carlita en marche.

Elle me guide directement vers la Vélodyssée que je dois suivre jusqu’à Capbreton. Au démarrage, nous passons, avec Carlita, devant le fronton de pelote du village, nous rappelons que nous sommes presque en pays basque…

Hier soir, je n’avais pas un moral bien haut. Vos commentaires m’ont réconforté et ce matin, je me sens bien mieux après les avoir lus. Merci, merci à vous tous de prendre le temps de lire ma prose et de m’encourager dans cette épreuve que j’ai peut-être vue trop grande pour moi…

En démarrant la balade de bonne heure, la brume que forme l’air chaud de la terre et l’air frais ambiant donne un petit air mystérieux à la campagne. Ce matin de printemps est vraiment très agréable.

Je m’en vais vers Capbreton ce matin 9 juin, c’est un cap, le neuvième mensiversaire, pour ma petite Bretonne de petite fille Youna. Plein de bisous à toi et fais-toi bien câliner par tes grands frères.

J’ai bien retenu la leçon d’hier et j’ajuste ma vitesse à la durée du parcours… même si par moment l’habitude me fait aller plus vite que nécessaire pour mes cuisses. Je réajuste régulièrement l’allure pour ne pas finir sur les rotules. Et finalement, ça ne va pas tellement moins vite. J’ai une allure tout à fait honorable. J’entre dans Vieux Boucau aux alentours de 9h30, j’ai donc fait 10km en 2h15, ce n’est pas si mal et mes cuisses n’ont pas l’air de se plaindre.

Sophie et Philippe, qui connaissent bien les lieux, reconnaitront l’église que j’ai photographié au passage. J’ai fait un détour car je n’avais rien à manger pour ce midi. J’ai d’abord trouvé un maraicher chez qui j’ai craqué pour un bon gros sac de bigarreaux bien noirs… j’en ai salivé tellement j’avais envie de croquer dans une cerise. Sagement, j’ai attendu d’avoir acheté une salade avant de me poser pour boire et déguster une bonne poignée de ces fruits juteux à souhait.

Après cette petite gourmandise, je me remets sur le chemin et suis attentivement les indications de Carlita. En fait c’est assez simple : « tout droit ». Comme d’habitude, après un long moment de silence, elle trouve que je me suis écarté du chemin et m’envoie son traditionnel « vous n’êtes plus sur le chemin », suivi 5 secondes plus tard par « vous êtes revenus sur le chemin »… Elle est gentille, pour le cas où je m’ennuierais…

Je décide de faire une pause vers le km 16, il est 11h30 et donc l’heure de manger. J’avise un petit dégagement dans un virage de la Vélodyssée et prends mes quartiers en installant la nappe écossaise de Véro et en mettant mes pieds à l’air. Je déjeune de bon appétit et m’allonge pour une petite sieste en attendant que mes pieds décongestionnent.

Le temps est plutôt bizarre. Il était prévu une grosse chaleur cet après midi mais dès le milieu de la matinée, une couche nuageuse assez diaphane s’est installée et filtre le soleil atténuant la chaleur de ses rayons. C’est plutôt bienvenu, en ce qui me concerne, et je me dis que, encore une fois, les cieux me préservent.

Une petite demi-heure de repos après, je reprends la route. Je croise un compatriote de Roscoff qui descend jusqu’à Hendaye mais avec son vélo auquel il a accroché une vraie caravane… enfin j’exagère mais sa remorque est tellement remplie que ça y ressemble. Il a tout l’attirail de camping et ça doit représenter pas mal de poids… Petit échange cordial sur nos itinéraires respectif et on repart. C’est vrai que ça va vite un vélo, j’ai à peine tourné le dos qu’il a disparu plus loin sur la piste cyclable.

J’approche de Hossegor et la vue des panneaux me font penser aux vacances d’été de la famille… D’ailleurs, un peu plus tard en marchant sur le bord du lac, j’ai bien cru repérer la maison réservée par Julien !! Pas mal du tout… Julien, tu confirmes ?

Le lac n’est pas très grand mais il a la particularité de vivre au grès des marées puisque alimenté par la mer. Ce devait être marée basse lorsque je suis passé car d’eau il n’y avait que peu. En revanche de nombreux baigneurs sur les plages surveillées. Les superbes maisons sur les berges donnent une impression de station balnéaire huppée.

Je quitte les bords du lac pour rallier Capbreton qui jouxte Hossegor. En passant dans une rue, je croise un jeune couple. La dame m’interpelle, « mais c’est vous que j’ai croisé ce matin du coté de Seignosse, j’étais en vélo ». et la conversation de s’engager sur mon parcours, d’où je viens, où je vais, depuis combien de temps je marche, …etc. Très sympathique. Après une bordée d’encouragement, je reprends la route pour un dernier tronçon sinuant dans les rues de Capbreton jusqu’à arriver au Refuge Notre Dame, mon lieu de résidence. Et là, je retrouve les deux jeunes pèlerins que j’avais croisé à Saint Giron au camping puis hier à Moliets dans le relai de poste. La jeune dame m’avait dit vouloir arrêter car elle avait des ampoules plein les pieds et n’arrivait pas à les soigner. Elle me rassure, ils ont fait le trajet en bus ! Ils restent quelques jours sur Capbreton avant de rentrer vers le nord.

Je prends donc possession de ma chambre dans une résidence assez simple mais confortable. Ce sera idéal pour ces 4 prochaines nuits.

Demain c’est le jour du vaccin. Mais, à priori, cela ne suffira pas pour passer la frontière. Il faut que le vaccin ait pus de 14jours… Je vais donc devoir faire un test PCR probablement samedi pour qu’il soit de moins de 72h au moment où je passerais à Irun. Je ne suis pas au bout de mes peines…

Il est probable qu’il n’y aura pas de post demain… je ne marche pas !

Donc je vous dis à dimanche pour le prochain post pèlerin.




50 vues4 commentaires

Posts récents

Voir tout

4 Kommentare


michele.forgue
michele.forgue
10. Juni 2021

Ben, franchement, je suis bien frustrée de lecture, ce soir!

bof.....

bisous quand même

mim’

Gefällt mir
Christian Trolet
Christian Trolet
11. Juni 2021
Antwort an

Coucou ma Mim,

Eh bien, je satisfais à ta requête... j'ai posté il y a quelques minutes le post du jour.

Ce d'autant que mon parcours est encore un peu malmené.

Je dois sauter 3 cases pour aller directement à la première case espagnole...😊

Bonne lecture et bisous

Gefällt mir

veronisue.trolet
09. Juni 2021

Mercis joli pèlerîn pour ces beaux paysages sous un fond de ta belle plume, donc repos pour tes 🦶 et tes cuisses. Quatre jours à profiter du soleil et de la plage. Très gros bisous rien que pour toi.❤️

Gefällt mir
Christian Trolet
Christian Trolet
10. Juni 2021
Antwort an

Merci doux coeur.

Heu pour le soleil et la plage, il faudra revoir...

Aujourd'hui, le programme c'est laverie, test PCR à 14h, Office du tourisme pour faire viser ma Credential et vaccin à 16h30.

En fait, la plage je l'ai aperçue en allant au centre de vaccination, enfin le faux parce qu'ils avaient déménagé sans me prévenir depuis le 8 juin !! J'ai du faire 30minutes de marche pour des prunes.

Bon je pourrais dire que j'ai marché un peu aujourd'hui...

Mes camarades vendéens me rejoignent Samedi soir. Je leur ai passé l'adresse du couvent... on va bientôt faire une retraite spirituelle de groupe !! 🤣

Si j'ai pas de fièvre suite au vaccin, demain j'irais faire un tour à…

Gefällt mir
Post: Blog2 Post
bottom of page