top of page
  • Photo du rédacteurChristian

Etape 21: Bretenoux - ???

Je me suis dis hier soir en me couchant, alors que la fièvre était tombée depuis un moment suite à la prise d'un médicament approprié, je me suis dis donc que je ferais bien encore un ou deux sauts de puce histoire d'atteindre Rocamadour. Qui sait avec un ou deux jours de repos, peut-être que j'aurais récupéré de ce truc qui me prend la tête... Après tout l'étape de demain est minuscule, 12km, bon en effet, j'ai fais quelques aménagements pour la raccourcir et je me dis que c'est gérable. D'autant que je pourrais remplir mon engagement d'hébergement car j'ai réservé et ne suis pas sûr de pouvoir récupérer ma mise.

Ca c'était hier en m'endormant. Ce matin, c'est une autre histoire. La fièvre est là à nouveau et j'ai passé une grande partie de la nuit à tousser. Fièvre, vertiges, nausée... ça pouvait coller avec une insolation. Mais là avec cette toux ! Soit j'ai pris froid sur les hauteurs avec le vent assez intense qui soufflait, mais tout de même "froid" avec les températures qui sévissent ces jours-ci, j'ai du mal à avaler (au sens figuré comme au sens propre d'ailleurs).

J'ai bien peur que ce ne soit plus compliqué et en particulier, je me demande si je ne devrais pas me tester au Covid.

Ah ! voilà, le gros mot est lâché !

Devant conduire ses enfants au collège, plus bas au village, ma logeuse me propose de me déposer au passage devant une pharmacie pour que me fasse tester. Donc petit déjeuner sur la terrasse avec une vue magnifique sur le château de Loubresac sur la colline jute en face de l'autre coté de la vallée. Le cadre est somptueux et invite à l'introspection.... déjà deux signaux forts de mon corps sur ce trajet. D'abord mes orteils sur le chemin de Vezelay, puis la tête maintenant... est-ce un signal que ce chemin ne va pas aller à son terme, tout du moins cette année ???

Après ce bon petit déjeuner que j'ai avalé car je n'ai rien mangé depuis avant hier soir. Il faut dire que le diner fut bien copieux, rappelez-vous. Vers 9h, nous descendons vers Bretenoux où après avoir déposé les jeunes au collèges, je quitte ma logeuse pour rentrer dans a pharmacie. Gentiment la pharmacienne me tend l'autotest, elle ne pratique pas le PCR, il faut aller à 30km pour cela, à St Céré. Je m'installe dans l'arrière-boutique et commence l'examen...

Alors la réaction fut rapide, nette et franche ... POSITIF !!!

C'est un arrêt brutal de mon chemin. Je vais rentrer à la maison me confiner pour récupérer. Je suis désespéré car je comprends que c'est aussi le trajet avec Véro jusqu'à Compostelle que nous ne ferons pas et je sais combien cela va la désoler....

Je vous fais fi du trajet retour en bus, train, métro et taxi... je suis arrivé à la maison tard ce soir et vais rapidement me coucher pour digérer tout ça.

Restez à l'écoute, qui sait, il pourrait y avoir un 3° départ .........






28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2 Post
bottom of page