top of page
  • Photo du rédacteurChristian

Etape 15: Le Mont Mouchet - Saint Flour

Excellente nuit dans un endroit vraiment calme avec une vue magnifique sur les montagnes d’Aubrac. J’ai diné sur place hier soir. Une grande salade avec de très bons produits locaux, un petit dessert et hop au lit.

J’ai eu beaucoup de mal à enregistrer les deux derniers post sur le blog, gros problème de réseau. Mais bon à choisir, là, je préfère la vue au Wifi…

Ce matin, réveil très tôt car je compte démarrer dès que possible. En effet, la météo annonce un temps très chaud et mon étape fait 27km… A 6h30, je suis sur le chemin et commence à marcher. J’ai bien fait parce qu’au-delà de la chaleur, le profil de l’étape s’est avéré vraiment sportif… tout en descente m’a dit ma logeuse… ben oui, globalement, on descend de 350m ce qui n’est pas dramatique pour une étape aussi longue, mais j’ai descendu des pentes pas très douces, puis j’ai remonté des côtes bien raides et ainsi de suite toute la journée… avec une chaleur insistante dès le matin une fois le soleil bien installé. J’ai dû avaler presque 5 litres d’eau. 2 gourdes pleines et ma poche et en plus, j’ai rerempli ma gourde pour terminer le trajet.

Aujourd’hui j’avais un abonnement avec les arrêts envisagés juste avant une côte extrêmement raide et juste après une descente bien pentue, le passage à Ruynes-en-Margeride fut un premier exercice. Comme je comptais prendre mon petit déjeuner là, j’ai fait l’effort sinon, je pense que j’aurais contourné ce village. Le village de Saint-Georges, 6km avant le terme de l’étape étant le summum. J’en était presque à escalader pour rejoindre l’église. Je ne dois pas être le seul à souffrir autant, un point d’eau potable trônait juste en haut de l’escalade. Je me suis jeté dessous car vers 14h, marcher sous le soleil pas toujours protégé par la végétation, fut éprouvant. Et pour couronner l’étape, l’arrivée à Saint-Flour se fait par une portion plate… jusqu’à devoir rejoindre la « ville haute ». En même temps, j’aurais dû me douter que si mon hébergement se trouvait là, c’est bien qu’il était sur une hauteur. Quand j’ai vu ce qu’il me restait à faire après 26km de marche, j’ai pesté de n’avoir pas réservé à « la ville basse ».

Il m’a bien fallu une bonne demi-heure avant d’atteindre la cathédrale de Saint-Flour, perchée en haut de la bosse. Très belle bâtisse au demeurant, un peu sombre, accentué par la pierre gris sombre avec laquelle elle a été construite. Heureusement, mon hébergement se trouve au même niveau que la cathédrale, je n’ai pas à descendre ou monter. Je suis au 2° étage… mais il y a un ascenseur… ouf !

Voilà, une douche, je m’alonge et je commence ce post. Je vais aussi pouvoir mettre à jour les posts d’hier avec les photos que je n’ai pas pu charger hier.

Globalement, je suis plutôt satisfait de ma journée. J’ai bien marché, pas trop vite, sans avoir vraiment mal aux orteils, même si les descentes n’ont pas favorisé le trajet tranquille pour mes bouts d'orteil… et j’ai pu admirer les magnifiques perspectives de collines et vallées des monts de la Margeride et de plus loin, les hauteurs d’Aubrac Ce fut bien agréable, même si 27km reste une distance un tantinet trop longue. Demain ce sera plus court, mais le profil est tout aussi accidenté qu’aujourd’hui, voire pire… Nous verrons cela après une bonne nuit.

Bonne lecture à tous et à demain.




38 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

2 Comments


travers.d
Jun 14, 2022

Hello Christian,


Avec un peu de décalage du à une fin de semaine un peu chargée, nous reprenons la lecture de la suite de tes aventures. Pas de gros problèmes de pieds ? ce nouveau départ est certainement le bon!

J'ai été touché par ton post relatant ta visite du musée de la résistance au mont Mouchet ....et tes échanges avec la jeune génération.

Content de lire que tu marches bien sans avoir trop mal aux pieds et bonne continuation vers St Jean Pied de Port

Daniel

Like
Christian Trolet
Christian Trolet
Jun 17, 2022
Replying to

Bonjour Daniel,

Merci pour tes encouragements. Je t'avoue que cette fois-ci, cela me parait plus difficile que l'an passé. Surement le profil des étapes comparé à celui des étapes du démarrage de l'an passé. Et puis cela ne fait queune semaine que j'ai redémarré... je suis toujours aussi impatient ! Samedi prochain je serais à Cahors et Véro m'aura rejoint. Ce sera surement plus motivant à deux.

Bonne journée à Jeanine et toi.

A bientôt

Like
Post: Blog2 Post
bottom of page