top of page
  • Photo du rédacteurChristian

Etape 11: Lac Sauvin - Vézelay

Dernière étape de ce tronçon de mon second pèlerinage vers St Jacques de Compostelle. Je me lève de bonne alors même que le trajet ne le requière pas car il est d'à peine 12km. Mais l'envie d'arriver à ce premier terme me taraude les pieds c'est le cas de le dire.

Ce matin pas de douleur flagrantes, plutôt des démangeaisons qui font suite aux tuméfactions tout autour de chaque orteil. Ca me gratte, c'est bon signe, c'est que ça guérit. Donc douche, soin et emballage des orteils puis je glisse dans les chaussures.

Cette nuit, malgré le nombre, je n'ai rien entendu et ai dormi comme une souche. Je n'ai pas eu mal aux pieds et ce matin après les soins usuels, je n'ai pas eu de problème à glisser dans les chaussures. Ca augure bien pour la dernière étape.

Je rejoins le réfectoire pour un bon petit déjeuner... avec les enfants aussi dans la salle à coté. J'ai compris qu'il rentrent à la maison aujourd'hui. Je fini mon déjeuner et me mets en route après avoir salué et remercié chaudement mes hôtes.

Le village/hameau est assez vite derrière moi. Par des petits chemins à travers bois et champs, je gagne un semblant de plateau sur lequel je reste une bonne heure. J'aperçois au loin la basilique Sainte Madeleine qui prône tout en haut de la colline éternelle. C'est magnifique et très motivant à la fois. Je me sens pousser des ailes... d'ange...

Ensuite une première montée vers une hauteur sur un chemin caillouteux qui évidemment, ravive la douleur de mes pieds. J'enchaine sur la descente de cette montée et là encore sur le même chemin, ce n'est pas très amusant. Mais comme je suis motivé, je continue à bonne allure.

J'arrive en bas de la descente à l'entrée d'un petit village. Je fais une pause à l'ombre d'un bel arbre qui abrite une belle croix toute rouge. Un banc me permet de me désaltérer. Je n'ai pas pris trop d'eau pour ne pas me charger sachant l'étape courte mais j'ai bien peur d'en manquer... Allez, encore un effort, dernière côte avant l'arrivée.

Oui mais quelle côte !!! Tout d'abord, il me faut traverser le petit village d'Asquins et déjà la pente est significative et longue... Puis à la sortie du village, je m'engage sur le sentier qui mène à la basilique. Oh tout au plus 2,5km mais là ça monte assez raide tout le temps. Enfin, on accède aux premières maisons puis une ruelle et enfin les murs de la basilique apparaissent. Encore un virage à droite et me voilà sur le parvis de la basilique.

C'est un haut lieu de l'histoire médiévale. Bernard de Clervaux, alors maître de l'ordre des cisterciens à l'Abbaye de Cîteaux y a prêche la seconde croisade en 1146, et c'est en 1190 que Richard Cœur de Lion et Philippe Auguste débute la 3° croisade.

Je contemple ce monument magnifique qui a été grandement nettoyé et resplendi au plus haut de cette colline. Nous y sommes venus de nombreuses fois en visite. La première fois en 1992 alors que Julien participait à un jamborée des jeunesses franciliennes. Nous résidions à Nanterre à cette époque et il préparait sa communion. Ensuite nous y sommes venu presque à chaque fois que nous venions rendre visite à Simone et Albert à Avallon. Outre la beauté et la grandeur historique du site, les alentours ne manquent pas d'attraits gastronomiques que nous avons chaque fois bien apprécié.

Je reste un bon moment à reprendre mon souffle après cette longue montée et à finir d'avaler le peu d'eau qui me reste. Ensuite je me dirige à l'entrée de la basilique afin de tenter d'obtenir un tampon pour ma Credential. Et comme par hasard, la première personne que j'aperçois, en train de recharger le stock de bougie d'un présentoir, est la bonne, je veux dire la bonne personne. Elle me conduit à la sacristie à coté de la chapelle des pèlerins et me gratifie d'un somptueux tampon Jacquaire. Je suis super fier... Quelques échanges sur mon parcours interrompu, des encouragements pour la suite et je m'en ressors pour rejoindre mon hôtel. Il se trouve en bas de la rue principale de Vézelay, à l'entrée du Village.

Je prends ma chambre, me douche, me change et ressors pour aller faire quelques courses pour le soir à la superette de la rue principale. Ensuite, je rentre dans ma chambre pour une longue sieste les pieds à l'air.

J'ai bien apprécié cette étape. Je n'ai pas eu trop mal aux pieds, juste senti mon sac un peu plus lourd que de coutume... peut-être le moment de faire une vraie pause comme j'avais l'habitude de le faire l'an passé tous les 200 à 250 km. C'est bien ce que je compte faire. Demain repos à Vézelay et Dimanche, retour à la maison.

Le Lendemain, après une bonne nuit de repos, je me rends sur le parvis de la basilique sur le coup de midi pour y attendre mon ami Philippe qui doit arriver sous peu. J'ai failli le rater. non qu'il y ait foule en ce Samedi mais un peu plus d'affluence. Il est apparu par la même ruelle que celle que j'avais emprunté hier mais au lieu de tourner à droite, il à viré à gauche... il comptait faire le tour de la basilique... Je le rattrape et l'accueille en le guidant vers le parvis. Une petite photo pour immortaliser ce premier achèvement et une arrêt à la terrasse du bistrot de la place pour un bon perrier rondelle, comme d'habitude. Après ce rafraichissement, nous nous dirigeons vers son hébergement le centre Sainte-Madeleine qui est aussi l'Hôtellerie des Fraternités Monastiques de Jérusalem. Il s'installe et nous ressortons pour un déjeuner à la crêperie "La coquille" pour rester dans l'ambiance du chemin !!

Après cela, chacun rentre dans ses pénates et nous nous donnons rendez-vous le lendemain matin car lui aussi a décidé de rentrer pour mieux préparer la suite de son trajet et refaire son sac bien trop lourd.

Une bonne nuit plus tard, nous nous retrouvons devant l'hôtel pour rallier la gare et rentrer vers Paris et pour mon compte, la Bretagne. On se quitte à Paris en se promettant de se tenir au courant de nos redémarrage respectifs... qui sait, peut-être se retrouvera-t-on sur le Camino Francès... ou à Santiago !!

Et bien voilà, je devais rallier St Jacques de Compostelle, la précipitation et des chaussures surement pas assez travaillée auront eu raison de cette entreprise. Comme quoi, rien ne sert de courir, il faut partir "à point" !!

Qu'à cela ne tienne, je suis déjà en train de préparer le nouveau départ pour dans 3 semaines... Youppie !

Merci à vous pour votre bienveillance et désolé de n'avoir eu le courage de tenir ce blog au jour le jour... promis pour la suite, je saurais vous tenir en haleine..

A dans 3 semaines pour la suite de l'aventure ...








23 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

2 Comments


travers.d
May 23, 2022

Cher Christian,

Après un week end bien occupé, j'ai profité de ce lundi pluvieux pour te suivre à distance dans cette nouvelle "saison" de ton périple sur les chemins de Saint Jacques. J'avoue que dès la troisième étape j'étais, tout comme Gérald, un peu inquiet sur l'avenir de ton parcours vu l'état de tes ongles !!

Chapeau pour avoir réussi à rejoindre Vézelay dans ces conditions mais tu as eu bien raison de faire une pause réparatrice pour reprendre le chemin dans de meilleures conditions d'ici une quinzaine de jours.

A très bientôt donc pour te retrouver régulièrement sur ce blog en pleine forme et en prenant plaisir a découvrir chaque nouvelle étape

Daniel

Like
Christian Trolet
Christian Trolet
May 23, 2022
Replying to

Grand merci Daniel pour ces encouragements. Promis, les prochains post seront plus bucoliques... :)

Like
Post: Blog2 Post
bottom of page